Partagez|
MessageSujet: Je l'aime à ma façon ♦Kélian Ven 9 Déc - 15:11
Kélian Wayland
Kélian Wayland
L'amour a des dents et ses morsures ne guérissent jamais, S. King

 

Who are you ?

Date et lieu de naissance: Dublin, c'est sa ville depuis toujours. Il a grandi là, depuis le 15 décembre. ღAge: 26 ans et toutes ses dents. ღ Métier: C'est un chasseur, il ramène de la nourriture. Il manie avec une superbe aisance les armes blanches. ღ Statut civil et orientation sexuelle: Hétérosexuelle, les courbes des femmes le font rêver. Bien qu'il n'y en est qu'une et une seule, qui le rende fou. ღ Groupe: Les Vagabonds, bien qu'il ne compte pas rester longtemps chez eux. ღ Rang: Contre régime, car il ne supporte pas de vivre loin d'Elle. ღ Pouvoir: Sa belle gueule? Non il n'en a pas. ღ Avatar: Jamie Campbelle Bower.

Your Character


« Tu n’es qu’un abruti Kélian, tu ne peux pas la garder en cage comme ça ! ». Le principal intéressé tourna la tête vers son ami, et le fixa d’un regard glacial. Il venait de franchir une ligne qu’il ne fallait pas. Il venait de déclencher une bombe, qui allait exploser d’une seconde à l’autre. Serrant les poings, le blond s’avança, menaçant. Son ami recula de plusieurs pas, avant de se retrouver le dos contre le mur. Sa poitrine montait et descendait rapidement, signe que la panique commençait à courir dans ses veines. Kélian esquissa un sourire mauvais, avant d’attraper le jeune homme par le col, pour le faire décoller du sol. Son poing percuta le nez de l’ami, avant que Kélian ne se retourne. Il prit la direction de son chez lui, il devait la voir. Oui il était impulsif, rancunier, agressif, ironique, lunatique et manipulateur. Mais si savait également être drôle, souriant, tendre par moment, protecteur. Mais avec Elle, ce n’était plus de la protection, c’était de la possessivité. Kélian poussa la porte de leur maison, et directement, se dirigea vers sa chambre. Il se coucha près d’elle, posa sa tête sur sa poitrine qu’il aimait tant et l’embrassa de force. Il avait tellement besoin d’Elle. Il était tellement dépendant d’Elle

Behind the Screen


Pseudo/Prénom: Soso ღAge: 18 ans ღ Comment es-tu arrivé(e) ici: Par l'armoire de Kingsley et de Eden ღ Ton personnage est: inventé avec une idée commun avec Hope coeur  ღ Autre chose à dire ?: Troisième compte, je vous jure que je vais bien hihihi   



avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 09/12/2016
Localisation : Dans la banlieue, mais il espère bien que ça va rapidement changer.
Contre Régime
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je l'aime à ma façon ♦Kélian Ven 9 Déc - 15:11
Kélian Wayland
C'est ton histoire
Jamais je ne te laisserai partir loin de moi


L’amour d’une mère est sûrement la plus belle chose au monde. C’était le cas en tout cas de Madame Wayland, qui était heureuse d’être enceinte. Jour après jour, elle voyait son ventre poussait, faisant place au petit asticot qui grandissait dans son corps. Monsieur Wayland, quant à lui, était heureux, bien qu’il vu en ce futur enfant, une bouche à nourrir en plus. Mais sa femme avait toujours voulu des enfants, construire une famille. Et bien que Monsieur ne l’ait jamais vraiment dit, il était du même avis que sa femme.

C’est pourquoi, lorsque le petit Kélian vit le jour pour la première fois, que ses poumons gouttèrent à l’air pur, les deux parents furent sûrement les plus heureux du monde. Malheureusement, cette bonne nouvelle fut accompagnée d’une mauvaise. Madame Wayland était stérile, et elle ne pourrait plus avoir d’enfant. Ce fut un coup dur pour les deux jeunes parents, qui se voyaient déjà agrandir la famille. Les médecins, avec le temps, annoncèrent qu’elle pourrait peut-être tomber enceinte, mais que ça relèverait du miracle.
Alors que Kélian grandissait, Madame et Monsieur Wayland tentait d’avoir de nouveau un enfant, bien qu’ils savaient tout deux que ça serait presque impossible. Et pourtant, alors que l’enfant avait que trois ans, une heureuse nouvelle arriva. Madame était enceinte d’une petite-fille. Ce bébé était l’espoir de la famille Wayland, c’est pourquoi elle s’appellera Hope.

Les deux enfants Wayland, Hope et Kélian, ont grandi ensemble, main dans la main. Lorsque les tensions parentales explosaient, Hope venait se blottir dans le lit de son frère. Et Kélian en était heureux, car il ne supportait pas que sa sœur souffre. Elle était toute sa vie, et surtout, elle était à lui et seulement à lui. Alors qu’il avait 18 ans, Kélian sentit pour la première fois, le goût des lèvres de sa sœur. C’était une sensation nouvelle mais magique. Surtout que le jeune homme ne supportait pas que d’autres tournent autour de sa sœur. C’était sa propriété.
Cette même année, une petite tête pointa le bout de son nez. C’est Hope et Kélian qui durent s’occuper de cet enfant. Le jeune homme était jaloux de son petit-frère, qui lui avait le droit à toute l’attention de sa sœur. Mais il ne disait rien … Il se contentait de se taire, d’haïr ce bébé, mais pourtant, il continuait de s’en occuper pour passer du temps avec Hope.

Un an après cette naissance, l’enfant perdit la vie. Kélian, s’en réjouit un peu, car il pouvait de nouveau avoir sa sœur pour lui. Le soir, il rêvait des courbes de sa sœur, et en discutait longuement avec son père. Son père devenait fou, mais Kélian ne le voyait pas. Non, il pensait que son père était un mentor et qu’il devait l’écouter. Ainsi, Monsieur Wayland manipula son fils, le façonnant à son image. Personne dans la famille ne voyait la folie de Monsieur Wayland.
Alors que sa sœur venait d’avoir 18 ans depuis peu, Monsieur Wayland trouva son fils. Il lui murmura à l’oreille ce qui devait faire, le lendemain soir. Toute la journée, Kélian pensa à ce que son père lui avait demandé de faire. Le soir même, il entra donc dans la chambre de sa sœur. Sa Hope qui était en sous-vêtements, morte de peur. Sans attendre, voyant enfin les courbes tant désirées, Kélian oublia la petite voix dans sa tête lui disant que c’était une mauvaise idée. Il s’approcha de sa sœur, l’embrassa et la viola. Si Hope perdit sa virginité à cause de Kélian ce soir-là, le jeune-homme perdit toute idée de penser par lui-même, mais surtout son humanité.

Et ce manège continua avec le temps. Kélian aimait sa sœur, c’était sa propriété. Lorsqu’elle ne faisait pas ce qu’il désirait, les coups tombés. Son père lui avait dit de faire ce qu’il voulait d’elle. Et Kélian l’écoutait. Avec le temps, Kélian désirait de plus en plus sa sœur. Il aimait ses formes, il aimait ses lèvres, il aimait qu’elle lui appartienne.
Pour pouvoir gagner de l’argent, Kélian travailla en tant que mécanicien dans un garage. Quant à Hope, il la fit entrer dans un club de strip-tease. Bien qu’elle montre son corps, aucun client ne pouvait profiter d’elle. Elle était à lui et seulement, à lui. Kélian l’avait bien dit au patron.

Alors qu’il était dans un café, attendant l’heure pour aller au club et voir sa sœur danser, Kélian entendit hurler. Il fut emporté par la foule, alors que les bombes ravageaient le ciel. Il voulut courir jusqu’au club, mais il ne le put pas. Quand tout fut fini, Kélian se mit à la recherche de sa sœur. Elle lui manquait terriblement. Il voulait de nouveau profiter de son corps. Mais il fut mis avec les pauvres, ce qui le rendit fou. Il voulait Hope. Son père était mort et sa mère … était folle. Il l’enfermait tous les jours dans la maison, alors qu’il partait à la recherche de sa sœur. Lorsqu’une personne se mettait devant lui, Kélian perdait ses moyens et devenait violent.
Il y a peu, Kélian se demandait où pouvait être sa sœur. Et puis, en levant les yeux, il la vie. Hope. Enfin elle était devant lui. Il sentit tout dans son corps, et de loin, il observa ses belles courbes. Il avait de nouveau envie d’elle, besoin d’elle. Lorsque son regard rencontra celui de sa sœur, il perdit tous ces moyens. Il devait sentir de nouveau Hope contre lui.




avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 09/12/2016
Localisation : Dans la banlieue, mais il espère bien que ça va rapidement changer.
Contre Régime
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je l'aime à ma façon ♦Kélian Mar 20 Déc - 17:59
Hope Wayland
bril asc brill  mon frère que j'aime je déteste

_________________
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 04/12/2016
Sans opinion
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je l'aime à ma façon ♦Kélian Mar 20 Déc - 18:12
Kélian Wayland
Je sais que tu m'aimes pervers copain

_________________

Take me as I am, take my life,
I would give it all, I would sacrifice
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 09/12/2016
Localisation : Dans la banlieue, mais il espère bien que ça va rapidement changer.
Contre Régime
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je l'aime à ma façon ♦Kélian
Contenu sponsorisé
Je l'aime à ma façon ♦Kélian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» [Inutile] J'aime / J'aime pas
» Une musique que j'aime bien....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Destruction :: Vivre ou survivre :: Ta petite bouille :: Les fiches validées-
Sauter vers: