Partagez|
MessageSujet: Andy Blackburn - L’innocence ne devrait jamais pâtir des désirs des puissants. Mer 14 Déc - 20:00
Andy Blackburn
Andy Blackburn
Elle portait une robe couleur d'orage, de ténèbres et de pluie, avec un chapelet de regrets et de promesses rompues de fatalités.

 

Who are you ?

Date et lieu de naissance: Le trois novembre dans la petite ville de Marion, situé en Caroline du Sud, aux États-Unis. ღAge: Trente et un ans. ღ Métier: Il est de ceux qu'on appelle rebelle. Homme de l'ombre sous ces étoffes de soies noires brodés flottant au gré du vent, symbole d'un espoir meurtri. ღ Statut civil et orientation sexuelle: Veuf et hétérosexuel. Dans les frissons de la brise, les mots s’élèvent, la voix tisse, noue et dénoue le nom de sa défunte. ღ Groupe: Les Vagabonds. ღ Rang: Contre Régime. ღ Pouvoir: Intangibilité - Derrière le rideau de vos paupières, il s’efface, et dans la lumière incertaine du matin, peut-être que l’on peut saisir un murmure, le dessin d’une silhouette fugace qui s’attarde derrière les branches du cyprès pour disparaître tel un spectre.  ღ Avatar: ben dahlhaus.

Your Character


Prisonnier de la noirceur, tout était noir. Son esprit finissait par flotter entre les étoiles d’un cosmos d’improbabilités, ballottée au rythme de sa propre respiration, il tentait de s’y raccrocher mais ne faisait que sombrer plus loin encore. Errant dans la mélancolie, déchiré par les griffes d’une conscience délitée.

Dans ces trépas de tristesse, glacés comme le voile irradiant les ténèbres de sa tendre lueur, les barrières s'ébrasaient difficilement. Le spectre de la mort venait fondre sur lui pour mieux évanouir et dissiper sa résistance, provoquer son obédience. Entre ces cils de noir fumé, les perles d'ambre peinaient à discerner. Au cœur de l'obscurité, vacillantes, une brume entachait l'illusion qui s'esquissait d'un trait de plume, celle d'une douleur, lancinante, irradiante, qui se manifestait davantage et le tourmentait dans sa pernicieuse folie.

Une lente agonie. Derrière le rempart des vivants, forgé par l’évanescence d'une antique prescience, se tenait un titan prêt à fendre le roc d'indolence, à causer sa propre dérive pour faire choir ces ennemies, sans un seul tremblement. Limpides, ses manigances ne l’étaient pas, mais devenaient gage d'un funeste serment. Il se laissait plutôt éroder par la marée, creuser par la verve de ces souffles corrosifs, incessants, jusqu’à s’affaiblir, emportant dans son sillage les édifices qu’il désirerait voir se fissurer, placidement. Les veines se creuseraient, tels les sillons d’une odieuse fatalité, jusqu’à s’altérer.

L'abandon à la vengeance qui se déposait sur son être devenait presque l'ultime achèvement à la volonté d'immortalité ; celle du néant qui l'avait jadis embrassé, l'accueillant avec plus de bienveillance et de sérénité que la vie elle-même dans le frémissement brutal d'un cœur qui n'avait plus pour fonction que son signe vital.

Behind the Screen


Pseudo/Prénom: Fwdp ღAge: Vingt ans ღ Comment es-tu arrivé(e) ici: En tombant dans la potion magique ღ Ton personnage est: Inventé ღ



avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 14/12/2016
Contre Régime
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Andy Blackburn - L’innocence ne devrait jamais pâtir des désirs des puissants. Mer 14 Déc - 20:04
Andy Blackburn
C'est ton histoire
L’innocence ne devrait jamais pâtir des désirs des puissants.


Vidé.
Aspiré.
En ce jour, il effleurait le néant du bout de ses doigts.
Bientôt ses mains se baigneraient dans son antre.
Et puis, son âme s’y laisserait aller.

Les mois écoulés avaient été d’une dureté infinie et les présages n’annonçaient aucun espoir de renouveau. La noirceur semblait s’étaler sur le monde, avec un appétit insatiable. Et les lueurs de l’espoir perdaient, jours après jours, de leur splendeur. Les multiples terres qui s’étaient déployée sous ses yeux, pendant ce long voyage, étaient à l’agonie. Tout comme son myocarde. Tout comme son âme. Son corps, lui, n’osait même plus réclamer le répit. Et sans cesse, il cherchait la force de continuer. Inlassablement.

C’est avec résignation que le spectre recouvra ces membres par de l'acier au couleur d'orage et des soies d'ébène, drapé dans sa splendeur, le reflet de la destruction sur un joyau taillé. Comme des miroitements infini, le métal semblait plus lourd encore qu’il ne l’avait jamais été. Armure de ténèbres. Devenu ruine, pâle, sombre par les sévices du sang, desséché à la flamme obscur, plongeant sa chair et ces os dans les pires tourments pour conserver la force destructrice émanant de lui. Cadavre mutilé, le corps couvert d’anciennes fractures, de vieilles fissures, d’antiques blessures qui se comblent peu à peu. Il avait passé de longues heures à la nettoyer, attendant la venue d’un sommeil qui ne pointa pas le bout de son nez. Pourtant, la suie n’était pas totalement partie et ses doigts ressentaient encore le cruor poisseux quand il effleurait la surface métallique.

Les yeux écarquillés par la terreur et la surprise, il découvrait l’étendue du cauchemar. Son cœur rata un battement, puis deux et encore un. Le désespoir se mêla à son sang, déferlant dans ses veines comme le torrent qui avait balayé ce qui fut jadis une forêt. Le bosquet luxuriant n’était plus qu’un souvenir. Le drame, la réalité. Les arbres avaient été noyés, éventrés, arrachés, molestés. Ils n’étaient plus que des cadavres délaissés sur un champ de bataille, baignant dans leur proche sang. Et puis, Andy comprit. L’effet fut plus violent encore qu’une gifle, plus douloureux encore qu’une lame goutant à son myocarde. Il voyait ces villes anéantis et son âme se retrouva fauchée. Multitudes d’émotions, contradictoires, s’entrechoquaient dans son esprit mutilé. La tristesse, profonde, rongeait son être. La colère, bruyante, résonnait dans ses tempes. Le désespoir, omniprésent, glaçait son âme, plus encore que le froid des steppes. L’espoir, absent, mourrait un peu plus à chaque instant. Sa foi, éprouvée, était plus écorchée que jamais. Les larmes, elles, étaient invisibles, tant l’horreur et la fatigue étaient présentes. Plusieurs fois, Il ouvrit la bouche, mais aucun mot ne trouva la force de s’extirper de ses lèvres. Ils restèrent tous coincés dans sa gorge, terrifiés à l’idée d’affronter un monde si dévastés, horrifiés à l’idée de matérialiser des émotions impossible à décrire. Ils n’étaient pas à la hauteur. Rien n’était à la hauteur. A part peut-être le silence.

Les jours qui suivirent furent une torture pour son âme. Et l’ampleur du drame, de la catastrophe ne s’amenuisait jamais. Chaque pas était pire que celui effectué. Chaque vision était plus insoutenable que les images antérieures. Les paysages flamboyants n’étaient plus qu’un souvenir. Ils étaient désormais l’éclat de la noirceur de ce monde et l’expression du néant.




avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 14/12/2016
Contre Régime
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Andy Blackburn - L’innocence ne devrait jamais pâtir des désirs des puissants. Mer 14 Déc - 21:36
Eden Anderson
Tu es validé !
parmi les Vagabonds


"Un personnage bien mystérieux que voilà  bril Très bon choix d'avatar déjà  love  J'ai beaucoup aimé lire ta fiche!  Amuses-toi bien parmi nous et au plaisir de trouver des liens ensemble coeur"

Félicitations !

Tu es pleinement des nôtres, maintenant!  love
Tu peux dès à présent réserver ta petite bouille dans le bottin des avatars, afin que personne ne te la pique. Mais, n'oublie également pas de demander un logement et un métier, parce que travailler et dormir c'est important  hihihi . Tu peux te faire des nouveaux camarades en demandant des Liens et nous raconter ta vie dans la zone des récapitulatifs des rps.

Si jamais l'envie te prend ou qu'il te faut quelqu'un de précis pour pimenter ta vie, tu peux également créer un scénario (n'oublies pas dans ce cas de réserver également sa tête dans le bottin). Sinon, il y a également la possibilité de demander un lien avec un poste vacant déjà établie^^

Si ce n'est pas encore fait, n'oublies pas d'envoyer un mp au compte fondateur (Cavaliers de l'Apocalypse), afin de donner l'allégeance de ton personnage.  tatata

Pour des questions, n'hésites pas à les poster dans la partie de la zone des invités ou contactes simplement le Staff. Nous nous ferons un plaisir de te répondre!  copain

Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous et à bientôt coeur
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2016
Localisation : Dans labanlieue. Ils sont sa maison, sa famille.
Contre Régime
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Andy Blackburn - L’innocence ne devrait jamais pâtir des désirs des puissants. Mer 14 Déc - 23:19
Anaëlle

Coucou help

Eden a raison, ce personnage est vraiment mystérieux ! J'ai hâte de le voir en Rp (:
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 27/11/2016
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Andy Blackburn - L’innocence ne devrait jamais pâtir des désirs des puissants. Jeu 15 Déc - 9:09
Kyle Johns
Bienvenue !

Je te souhaite un bon jeux

Et surtout réserve moi un lien.. un rp .. heureux

_________________
Jeune homme à l'âme Viking
Personne ne m'arrêtera.. Je te retrouverai Maman.
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 28/11/2016
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Andy Blackburn - L’innocence ne devrait jamais pâtir des désirs des puissants.
Contenu sponsorisé
Andy Blackburn - L’innocence ne devrait jamais pâtir des désirs des puissants.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the Destruction :: Vivre ou survivre :: Ta petite bouille :: Les fiches validées-
Sauter vers: